Le nain du lac de Saint Paul

jeudi 25 septembre 2008
par  Maylis Cazaumayou

Légendes ou non... autour du Lac Bleu de la Beunaz, de la famille de Blonay et du village de St Paul en Chablais

"Non loin du village de St Paul se trouvent un ravissant lac bleu et un château appartenant au Baron de Blonay.

Les Blonay étaient protégés par un nain qui vivait sous les eaux, d’où il sortait pour les visiter et les conseiller, grâce àquoi ils étaient la plus puissante famille du pays Gavot.

Ce matin-là, Claude Fleury, quant àlui, pensait plutôt àse jeter dans le lac. Il avait eu tous les malheurs, ses récoltes gâchées par la grêle, ses vaches mortes d’une épidémie, et il allait être expulsé de sa maison dont il ne pouvait plus payer le loyer. (quelle actualité !! NDLR)
En désespoir de cause, il s’adressa àl’hôte invisible des eaux : "Ah... si tu pouvais m’aider !...". Une petite voix répondit: :"Va donc trouver le sire de Blonay, il cherche un fermier, et je lui parlerai de toi..."

A dater de ce jour, tout réussit àClaude Fleury, et il devint très prospère. Le nain, lui-même lui rendait visite, àla nuit, sans qu’on pà»t jamais le voir.
Comment remercier ce bienfaiteur trop modeste ? La femme de Claude imagina de lui coudre un joli petit costume pour ses expéditions terrestres, et on glissa dans les poches deux pièces d’or !... Le tout fut déposé dans l’écurie, où le nain venait parfois soigner les chevaux.
Mais voilàqu’àminuit précis, une petite voix s’écria : "Tu as voulu me payer avec de l’or !... Adieu !"
Au matin, on retrouva les vêtements déchirés sur le sol, avec les monnaies... et le nain ne reparut plus jamais...

Cette légende, racontée par J. Dessaix et F. Wey reprend le thème du servan, lutin familier et serviable, mais susceptible, et qui disparaît si l’on veut rentrer en relation avec lui. Le patrimoine légendaire de toute l’Europe les connaît : "folletons en Dauphiné, sotrets en Lorraine, kobolds et tomtes en Scandinavie, domovoï en Russie etc... "

in "La légende Dorée de Savoie" de Gabrielle Sentis - Editions Didier-Richard - Grenoble.

Qui sait si Caza, lutin au bonnet rouge et qui hante désormais ces lieux tant aimés, n’a pas pris la place du nain, coulant auprès de sa sirène, des jours heureux "dans un monde fantastique et merveilleux"....

:o)

JPEG - 208 ko
En 2001, Caza en lutin, auprès de son arbre, il vivait heureux et souhaitait qu’on l’imite...
JPEG - 49.1 ko
Et pourquoi pas dans la paix du calme Lac Noir...

A SUIVRE....