Le SAUNA expliqué par Caza

vendredi 20 juillet 2012
par Maylis Cazaumayou

Le SAUNA FINLANDAIS expliqué par « Caza, le berger » (1911-2003) Caza le caricaturiste, le plongeur, le skieur, l’humoriste, le créatif, le découvreur…

Caza fut le premier importateur en France de l’idée du Sauna après un séjour en Scandinavie dans les années juste après-guerre (1945-48), il en fit construire un dans la station des Rousses (39), et à la Plage de l’Isle-Adam (95). Il l’utilisait particulièrement dans le cadre de la préparation physique des sportifs de haut-niveau dont il s’occupait en plongeon, puis pendant toute sa vie dans le Haut-Chablais de Haute-Savoie. Il en fit ainsi profiter toute sa clientèle de la Plage de la Beunaz (74) qui le pratiquaient dans un cadre idéal et idyllique au bord de son petit lac de la Beunaz.

Le Sauna fut un des secrets de sa vie de sportif prolongée par une longue carrière de ski en catégorie vétéran, à haut-niveau, jusqu’à ses 85 ans. Il nous quitta à 92 ans, il était encore un excellent et habile caricaturiste.

JPEG - 186.1 ko
The Sauna !





Comment prendre le Sauna, des conseils toujours valables évidemment !

1/ Si possible, faire tout d’abord quelques exercices légers de culture physique ou un petit footing en survêtement afin de déclencher la sudation. Puis, sitôt l’essoufflement passé, pénétrer en maillot de bain dans le Sauna où la température doit être entre 70° et 90°.

2/ Asseyez vous, très calme et décontracté, en silence sur l’étagère inférieure. La sudation va commencer. Vous l’accélèrerez en fustigeant votre corps en commençant par les membres inférieurs à l’aide d’un faisceau de bouleau. Cette flagellation a pour effet d’activer la circulation du sang, de ramollir et de nettoyer la peau, premièrement par son action mécanique et en second lieu, grâce à l’action chimique de l’essence éthérique, de la saponine et des vitamines C renfermées dans les branches du bouleau.

3/ Après un séjour de dix à quinze minutes dans le sauna, plongez immédiatement dans le lac, ou sous une douche la plus froide possible, pendant une à deux minutes. L’hiver, si c’est possible, roulez-vous dans la neige poudreuse. Avant de rentrer dans le Sauna pour le deuxième bain d’air chaud, relaxez-vous quelques instants à l’air libre.

4/ Deuxième bain d’air chaud, deuxième bain au lac ou douche froide.

5/ Troisième bain d’air chaud. Aspergez les pierres avec le faisceau de bouleau trempé dans l’eau d’un saut. Flagellez-vous de nouveau. L’eau ainsi projetée sur les pierres brûlantes est dissociée en partie en vapeur d’eau, en partie d’hydrogène et en oxygène qui a une action particulièrement tonique sur les systèmes respiratoire et circulatoire.

6/ Après le troisième bain au lac, ou la troisième douche, laissez-vous sécher lentement à l’air libre. Le repos en position horizontale, enveloppé dans votre peignoir sous une couverture, peut durer une vingtaine de minutes à une demi-heure dans le silence toujours. Buvez beaucoup d’eau en petite quantité à la fois.

Vous pouvez prendre un Sauna une à deux fois par semaine. Il est préférable qu’il soit chauffé au bois avec des pierres sur le poêle et que l’intérieur du local soit en bois, pour l’odeur et le confort. La séance devrait durer d’une heure à deux heures, au rythme ci-dessus qui garantit, la meilleure détoxication et la meilleure sensation de bien-être d’un corps et d’un esprit reposés et régénérés.